Et après le Covid? – Rapport d’enquête et analyse

Nous pouvons estimer que cette crise est une opportunité à de nombreuses transformations: la créativité des entrepreneurs va déterminer la future économie.

Le rapport d’analyse de l’enquête « Et après le Covid? » est disponible ici :

Les événements, sociaux, économiques, écologiques et sociétaux qui ont marqué la période 2010-2020, nous ont fait ressentir les troubles d’une société en pleine mutation :

  • émergence d’une nouvelle forme d’économie mondialisée,
  • changement de nos habitudes de consommation et de communication,
  • déplacements massifs de populations,
  • apparition de nouveaux leaders de l’économie et de la politique.

Le tout, fortement influencé par un formidable vecteur d’échanges et d’information qu’ont constitué l’internet et la digitalisation. A notre monde en mutation rapide, c’est ajouté une pandémie fulgurante entrainant un confinement quasi généralisé des pays, et de leurs économie.

Même si nous avons quelques difficultés à imaginer l’après-Covid, nous ressentons déjà que cette épopée représentera la transition entre deux périodes. À n’en pas douter le monde post-Covid-19 continuera d’accélérer les tendances aperçues avant et en créera de nouvelles, et tous les modèles commerciaux devront évoluer pour croître et prospérer. Même si certains s’en défendent, il n’y a aucun moyen de prédire avec précision et certitude ce qui va suivre. Ce serait une erreur dangereuse de trop s’appuyer sur des modèles mathématiques qui devront être complétés par des modèles sociétaux hautement adaptatifs et résilients.

Pour les entreprises, la reprise impliquera de redémarrer – dans certains cas de réinventer – les opérations dans un monde nouveau où les conditions sont instables. Les entreprises leaders se redéfiniront par leur capacité à équilibrer la résilience, l’adaptabilité et la redéfinition [ou réadaptation] de leur stratégie. Elles avanceront là où elles le pourront, reculeront dès qu’elles le devront et s’adapteront au besoin de leur nouvel écosystème. Elles acquerront de l’expérience pour le faire encore et encore, par service, par département, par usine, par communauté, par pays. Et elles mettront en place les bonne gouvernance et les bons processus,  d’atténuation et le moyens pour protéger leurs employés, dont beaucoup sont impatients de retourner au travail, mais s’inquiètent du risque de propagation d’un virus latent mais présent.

La sortie du confinement lié au Covid 19 nous montre toute l’étendue des angoisses de nos concitoyens au sujet de leur santé, de leur avenir financier et de leur vie perturbée. Cette période que nous venons de vivre est, pour beaucoup, la plus difficile que nous n’ayons jamais connue. Inquiétude et stress animent notre quotidien. Il nous faudra un niveau de résilience exceptionnel pour que nous puissions prospérer à nouveau dans un climat aussi incertain et radicalement perturbé.

C’est avec cet esprit de reconquête, résolument optimiste, que nous avons initié cet Observatoire digital et technologique, en installant un dialogue ouvert et constructif basé sur l’échange en toute transparence de nos interrogations et de nos ambitions.

Notre objectif : identifier et optimiser ensemble quelques initiatives critiques pouvant avoir un impact immédiat sur un redécollage réussi de nos opérations.

Le questionnaire [24 questions directes] que nous avons construit n’avait pas l’ambition d’identifier directement ces opportunités, mais d’initier la réflexion que nous souhaitons conduire ensemble pour retrouver de l’allant et de la fierté pour nos collaborateurs et nos entreprises.

7 entreprises ont participé à son élaboration et à sa diffusion entre le 20 Mai et le 3 Juillet 2020. Échanges que nous synthétisons et analysons suivant 4 axes :

  1. L’ajustement de la stratégie,
  2. Des processus plus agiles,
  3. Les outils du digital,
  4. Les Achats et la Supply Chain.

Les analyses, que nous avons conduites à partir des résultats obtenus, n’ont pas vocation à illustrer une étude scientifique ou une thèse universitaire, mais à apporter un éclairage concret et factuel sur le ressenti d’acteurs économiques et permettre de conduire des réflexions immédiatement applicables sur comment construire l’avenir.

Nous ne pouvons que saluer une population d’entrepreneurs prêts à rebondir, très vite, en allant un pas plus loin dans la configuration de leur business model et de leurs organisations